Discussion:
Conception réseau chauffage central
Add Reply
Jean-Noël
2019-10-23 18:18:35 UTC
Réponse
Permalink
Bonsoir,

J'envisage avant placage de murs de réaliser moi-même le réseau de
chauffage central, de façon à pouvoir dissimuler le plus possible la
tuyauterie.

En GSB on me conseille le multicouche, mais j'ai l'impression qu'en
rénovation l'hydrocablage n'est pas évident, et pour les parties
apparentes je trouve que le cuivre reste plus élégant et discret.

Je m'oriente donc vers un réseau bitube en cuivre avec une alimentation
des radiateurs en parapluie.

Je maîtrise la brasure du cuivre, et les différents calculs de
dimensionnements de radiateurs etc ne m'effraient pas, mais je manque
notamment d'informations pour ce qui est des diamètres de tuyauterie à
utiliser. Je sais qu'une réduction est envisager après l'alimentation de
plusieurs radiateurs, mais ça me paraît bien vague, et je suis à la
recherche de ce genre d'informations.

Avez-vous des références sérieuses à me conseiller (livres, sites
internet, tutoriels...) ?

Merci d'avance pour vos conseils,

JN
domic
2019-10-23 20:50:11 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Noël
Bonsoir,
J'envisage avant placage de murs de réaliser moi-même le réseau de chauffage
central, de façon à pouvoir dissimuler le plus possible la tuyauterie.
En GSB on me conseille le multicouche, mais j'ai l'impression qu'en
rénovation l'hydrocablage n'est pas évident, et pour les parties apparentes
je trouve que le cuivre reste plus élégant et discret.
Je m'oriente donc vers un réseau bitube en cuivre avec une alimentation des
radiateurs en parapluie.
Je maîtrise la brasure du cuivre, et les différents calculs de
dimensionnements de radiateurs etc ne m'effraient pas, mais je manque
notamment d'informations pour ce qui est des diamètres de tuyauterie à
utiliser. Je sais qu'une réduction est envisager après l'alimentation de
plusieurs radiateurs, mais ça me paraît bien vague, et je suis à la recherche
de ce genre d'informations.
Avez-vous des références sérieuses à me conseiller (livres, sites internet,
tutoriels...) ?
Merci d'avance pour vos conseils,
JN
Hello,

Quel générateur ?

Deux sites qui peuvent vous intéresser:

http://herve.silve.pagesperso-orange.fr/plan.htm

http://www.thermexcel.com/french/index.htm ;-)
Jean-Noël
2019-10-24 08:51:54 UTC
Réponse
Permalink
Post by domic
Quel générateur ?
Mon choix n'est pas encore arrêté. Chaudière ou pompe à chaleur air-air
Post by domic
http://herve.silve.pagesperso-orange.fr/plan.htm
http://www.thermexcel.com/french/index.htm ;-)
Merci pour les liens, je vais consulter tout ça !
domic
2019-10-24 09:55:23 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Noël
Chaudière ou pompe à chaleur air-air
Vu votre question, j'ai un doute sur la pompe à chaleur, serait-ce pas
plutôt air-eau ou même pourquoi-pas eau-eau.
Jean-Noël
2019-10-24 20:10:37 UTC
Réponse
Permalink
Post by domic
Post by Jean-Noël
Chaudière ou pompe à chaleur air-air
Vu votre question, j'ai un doute sur la pompe à chaleur, serait-ce pas
plutôt air-eau ou même pourquoi-pas eau-eau.
Oui au temps pour moi, je parlais d'une pompe à chaleur air-eau.
Gilles 80rt
2019-10-23 21:44:55 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Noël
En GSB on me conseille le multicouche, mais j'ai l'impression qu'en
rénovation l'hydrocablage n'est pas évident, et pour les parties
apparentes je trouve que le cuivre reste plus élégant et discret.
L'hydrocablage est pourtant la solution qui risque le moins de poser
problème en cas de calcul hasardeux des sections et des débits. Par
ailleurs c'est beaucoup plus souple car la fermeture d'un radiateur
(robinet thermostatique) a moins d'influence parasite sur le débit des
autres qu'avec une distribution bitube. L'équilibrage, enfin est bien
plus simple puisque tous les départs sont rassemblés ce qui facilite
grandement les manip plutôt que de courir partout pour jouer avec les Té
de réglage.
Pour le coté pratique il est plus simple de tirer des tubes PER souples
dans des faux-plafond, chapes, cloisons, etc que du rigide quelle que
soit sa nature. Et pour l'esthétique, un petit bout en cuivre ou en
multicouche suffit pour faire la liaison visible entre le sol (ou le
mur) et le radiateur.
--
Gilles (Audois... mais pas à l'oeil ! )
Jean-Noël
2019-10-24 08:50:47 UTC
Réponse
Permalink
Merci pour ta réponse.
Post by Gilles 80rt
Post by Jean-Noël
En GSB on me conseille le multicouche, mais j'ai l'impression qu'en
rénovation l'hydrocablage n'est pas évident, et pour les parties
apparentes je trouve que le cuivre reste plus élégant et discret.
L'hydrocablage est pourtant la solution qui risque le moins de poser
problème en cas de calcul hasardeux des sections et des débits.
Après, pourquoi pas, je suis encore en phase de réflexion et je suis
quelqu'un de très ouvert d'esprit :D

Ce qui m'effraie un peu, c'est le nombre conséquent de tuyaux qu'il faut
tirer. Mais je suppose qu'on peut multiplier (de façon raisonnable bien
sûr) les nourrices de façon à ne pas avoir de trop grande longueur à tirer.

Pour le dimensionnement, il a a sans doute des règles simples à
respecter (telle puissance de radiateur=tel diamètre je présume). Si tu
as des sources d'informations là-dessus je suis preneur.
Post by Gilles 80rt
ailleurs c'est beaucoup plus souple car la fermeture d'un radiateur
(robinet thermostatique) a moins d'influence parasite sur le débit des
autres qu'avec une distribution bitube. L'équilibrage, enfin est bien
plus simple puisque tous les départs sont rassemblés ce qui facilite
grandement les manip plutôt que de courir partout pour jouer avec les Té
de réglage.
En effet sur ce point la distribution bitube traditionnelle m'a l'air un
peu casse-tête.
Post by Gilles 80rt
Pour le coté pratique il est plus simple de tirer des tubes PER souples
dans des faux-plafond, chapes, cloisons,
J'ai des a priori sur le PER et son embouage. Réel problème ou en
fait-on toute une montagne ? Au pire je peux envisager le multicouche
partout.
Post by Gilles 80rt
soit sa nature. Et pour l'esthétique, un petit bout en cuivre ou en
multicouche suffit pour faire la liaison visible entre le sol (ou le
mur) et le radiateur.
Ces différentes jonctions doivent être toutes accessibles, c'est ça
aussi qui m'a fait hésiter. Alors que je n'ai pas de scrupules à
encastrer une brasure (même si cépabien !)
Gilles
2019-10-24 09:49:36 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Noël
Ce qui m'effraie un peu, c'est le nombre conséquent de tuyaux qu'il faut
tirer. Mais je suppose qu'on peut multiplier (de façon raisonnable bien sûr)
les nourrices de façon à ne pas avoir de trop grande longueur à tirer.
En multipliant les nourrices on revient aux problèmes potentiels
d'équilibrage mais en avoir, p.ex. une par étage ou par zone de la
maison c'est assez facile à mettre en oeuvre.
Post by Jean-Noël
Pour le dimensionnement, il a a sans doute des règles simples à respecter
(telle puissance de radiateur=tel diamètre je présume). Si tu as des sources
d'informations là-dessus je suis preneur.
En effet sur ce point la distribution bitube traditionnelle m'a l'air un peu
casse-tête.
Si on veut faire ça bien c'est théoriquement assez compliqué car il
faut prendre en compte tout ce qui influe sur les pertes de charge dans
la tuyauterie (matériau, longueur, coudes, etc...)
Mébon, dans la pratique les chauffagistes ne se cassent pas trop la
tête et comptent simplement sur la puissance du circulateur pour
pallier tous les défauts de leur circuit :-)
Concrètement, sur une installation un peu grande tu alimentes tes
nourrices en 20 et tu redistribues vers les radiateurs en 16 ou 12
selon leur taille et la distance, sinon tout en 16.
Post by Jean-Noël
Post by Gilles 80rt
Pour le coté pratique il est plus simple de tirer des tubes PER souples
dans des faux-plafond, chapes, cloisons,
J'ai des a priori sur le PER et son embouage. Réel problème ou en fait-on
toute une montagne ? Au pire je peux envisager le multicouche partout.
J'en ai fait plusieurs en PER et chez moi j'ai tout fait de cette
manière et depuis 20 ans ça tourne sans soucis particuliers. L'intérêt
du PER par rapport au CU ou au tube acier c'est qu'il est totalement
insensible à la corrosion et il génère de fait 0 boue.
Post by Jean-Noël
Ces différentes jonctions doivent être toutes accessibles, c'est ça aussi qui
m'a fait hésiter. Alors que je n'ai pas de scrupules à encastrer une brasure
(même si cépabien !)
Un mamelon en 1/2 qui affleure à ras du sol ou du mur et là-dessus un
écrou tournant qui raccorde un bout de Cu ou de multicouche pour
rejoindre le radiateur c'est parfaitement discret et fiable. Et un des
avantage du PER c'est justement qu'il n'y a aucune difficulté à faire
des circuits bien tordus sans aucun raccord.
--
Gilles (Audois...mais pas à l'oeil ! )
Every.body
2019-10-24 11:47:37 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Noël
J'ai des a priori sur le PER et son embouage. Réel problème ou en fait-on
toute une montagne ? Au pire je peux envisager le multicouche partout.
J'en ai fait plusieurs en PER et chez moi j'ai tout fait de cette manière et
depuis 20 ans ça tourne sans soucis particuliers. L'intérêt du PER par
rapport au CU ou au tube acier c'est qu'il est totalement insensible à la
corrosion et il génère de fait 0 boue.
Et pourtant c'est un aspect négatif du PER, sa perméabilité à l'oxygène
qui génère la formation de boues.
Post by Jean-Noël
Ces différentes jonctions doivent être toutes accessibles, c'est ça aussi
qui m'a fait hésiter. Alors que je n'ai pas de scrupules à encastrer une
brasure (même si cépabien !)
Un mamelon en 1/2 qui affleure à ras du sol ou du mur et là-dessus un écrou
tournant qui raccorde un bout de Cu ou de multicouche pour rejoindre le
radiateur c'est parfaitement discret et fiable. Et un des avantage du PER
c'est justement qu'il n'y a aucune difficulté à faire des circuits bien
tordus sans aucun raccord.
En prenant bien en compte l'autre aspect négatif du PER, sa forte
dilatation.
--
Ne pas confondre signature et non signature
A propos de signature
http://www.usenet-fr.net/fur/minis-faqs/signatures.html
Yves Tabouret
2019-10-24 14:28:10 UTC
Réponse
Permalink
Le Thu, 24 Oct 2019 13:47:37 +0200, Every.body <***@free.fr.invalid> a =
=
J'ai des a priori sur le PER et son embouage. R=E9el probl=E8me ou e=
n =
fait-on toute une montagne ? Au pire je peux envisager le multicouch=
e =
partout.
J'en ai fait plusieurs en PER et chez moi j'ai tout fait de cette =
mani=E8re et depuis 20 ans =E7a tourne sans soucis particuliers. L'in=
t=E9r=EAt =
du PER par rapport au CU ou au tube acier c'est qu'il est totalement =
=
insensible =E0 la corrosion et il g=E9n=E8re de fait 0 boue.
Et pourtant c'est un aspect n=E9gatif du PER, sa perm=E9abilit=E9 =E0 =
l'oxyg=E8ne =
qui g=E9n=E8re la formation de boues.
Utiliser du PER BAO (barri=E8re anti oxyg=E8ne) pour =E9viter les boues.=
Jean-Noël
2019-10-24 20:13:16 UTC
Réponse
Permalink
Utiliser du PER BAO (barrière anti oxygène) pour éviter les boues.
Connaissais pas ! Merci pour l'info !
Jean-Noël
2019-10-24 20:12:40 UTC
Réponse
Permalink
Post by Every.body
En prenant bien en compte l'autre aspect négatif du PER, sa forte
dilatation.
Ce qui est peut-être davantage problématique sous dalle ?
Jean-Noël
2019-10-24 20:10:02 UTC
Réponse
Permalink
Merci pour ta réponse détaillée.
Post by Gilles
En multipliant les nourrices on revient aux problèmes potentiels
d'équilibrage mais en avoir, p.ex. une par étage ou par zone de la
maison c'est assez facile à mettre en oeuvre.
Oui c'était l'idée en fait, une par étage.
Post by Gilles
Concrètement, sur une installation un peu grande tu alimentes tes
nourrices en 20 et tu redistribues vers les radiateurs en 16 ou 12 selon
leur taille et la distance, sinon tout en 16.
Vu comme ça ça a l'air effectivement plutôt simple. En l'occurrence, il
s'agirait d'alimenter une douzaine de radiateurs, pour une puissance
totale d'environ 13kW. Pour info tu parles des diamètres intérieurs ?
Post by Gilles
Un mamelon en 1/2 qui affleure à ras du sol ou du mur et là-dessus un
écrou tournant qui raccorde un bout de Cu ou de multicouche pour
rejoindre le radiateur c'est parfaitement discret et fiable.
Oui en effet, simple efficace et discret.
Post by Gilles
Et un des
avantage du PER c'est justement qu'il n'y a aucune difficulté à faire
des circuits bien tordus sans aucun raccord.
Je ne pourrais guère passer sous dalle parce que certains revêtements de
sols sont déjà faits. Mais il me reste la possibilité de passer dans les
faux plafonds notamment, et le PER m'a l'air souple d'utilisation. Le
multicouche est bien tentant aussi de par sa possibilité d'être coudé et
mis en forme.
Gilles 80rt
2019-10-25 17:21:05 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Noël
Vu comme ça ça a l'air effectivement plutôt simple. En l'occurrence, il
s'agirait d'alimenter une douzaine de radiateurs, pour une puissance
totale d'environ 13kW. Pour info tu parles des diamètres intérieurs ?
Non, en PER c'est toujours le diamètre extérieur et l'épaisseur standard
c'est 1 mm
Post by Jean-Noël
Je ne pourrais guère passer sous dalle parce que certains revêtements de
sols sont déjà faits. Mais il me reste la possibilité de passer dans les
faux plafonds notamment, et le PER m'a l'air souple d'utilisation.
C'est son principal avantage car il permet d'avoir de grandes longueurs
dans les coins les plus inaccessible, sans raccords intermédiaires.
C'est moche mais dans les zones cachées c'est ce qui est le plus souple
(au propre et au figuré) à mettre en place.
Post by Jean-Noël
Le
multicouche est bien tentant aussi de par sa possibilité d'être coudé et
mis en forme.
C'est un très bon produit mais aussi difficile que le cuivre à faire
passer dans des plafonds ou gaines techniques existante quand il faut
jongler avec d'autres canalisations et tous les accidents de parcours.
Par contre, en zone visible c'est l'idéal.
--
Gilles (Audois... mais pas à l'oeil ! )
Every.body
2019-10-25 17:40:13 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gilles 80rt
Post by Jean-Noël
Vu comme ça ça a l'air effectivement plutôt simple. En l'occurrence, il
s'agirait d'alimenter une douzaine de radiateurs, pour une puissance totale
d'environ 13kW. Pour info tu parles des diamètres intérieurs ?
Non, en PER c'est toujours le diamètre extérieur et l'épaisseur standard
c'est 1 mm
Non, je ne crois pas :
"https://conseil.manomano.fr/tube-per-comment-choisir-4327"

(..)
--
Ne pas confondre signature et non signature
A propos de signature
http://www.usenet-fr.net/fur/minis-faqs/signatures.html
Gilles 80rt
2019-10-25 21:20:00 UTC
Réponse
Permalink
Post by Every.body
"https://conseil.manomano.fr/tube-per-comment-choisir-4327"
ok pour l'épaisseur, effectivement, mais la dénomination c'est bien par
le diamètre extérieur.
--
Gilles (Audois... mais pas à l'oeil ! )
Every.body
2019-10-25 22:22:00 UTC
Réponse
Permalink
Post by Every.body
"https://conseil.manomano.fr/tube-per-comment-choisir-4327"
ok pour l'épaisseur, effectivement, mais la dénomination c'est bien par le
diamètre extérieur.
Oui.
--
Ne pas confondre signature et non signature
A propos de signature
http://www.usenet-fr.net/fur/minis-faqs/signatures.html
Jean-Noël
2019-10-25 21:16:00 UTC
Réponse
Permalink
Merci pour toutes ces précisions.
Je n'ai pas encore étudié ce que ça pourrait donner en terme de coût, mais y a-t-il un' inconvénient à légèrement surdimensionner ( tout passer en 20 par exemple) de façon à acheter des couronnes de grande longueur ?
Gilles
2019-10-30 08:21:49 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Noël
Post by Gilles
Concrètement, sur une installation un peu grande tu alimentes tes
nourrices en 20 et tu redistribues vers les radiateurs en 16 ou 12 selon
leur taille et la distance, sinon tout en 16.
Vu comme ça ça a l'air effectivement plutôt simple. En l'occurrence, il
s'agirait d'alimenter une douzaine de radiateurs, pour une puissance totale
d'environ 13kW. Pour info tu parles des diamètres intérieurs ?
Diamètres exterieurs
Post by Jean-Noël
Je ne pourrais guère passer sous dalle parce que certains revêtements de sols
sont déjà faits. Mais il me reste la possibilité de passer dans les faux
plafonds notamment, et le PER m'a l'air souple d'utilisation.
C'est son principal avantage. Par contre c'est très moche dans les
parties visibles et impossible à peindre, d'où l'intérêt de faire un
mix PER pour les partie cachées / Multicouche ou Cu pour le visible.
Post by Jean-Noël
Le multicouche
est bien tentant aussi de par sa possibilité d'être coudé et mis en forme.
Et aspect très propre.

Dans tous les cas, évite absolument les raccords cachés inaccessibles,
Murphy veille...
--
Gilles (Audois...mais pas à l'oeil ! )
Jean-Noël
2019-10-31 12:39:06 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gilles
Dans tous les cas, évite absolument les raccords cachés inaccessibles,
Murphy veille...
Absolument ! D'autant plus que j'ai (sans doute à tort) une confiance
toute relative en les raccords sertis...

Alf92
2019-10-24 10:47:25 UTC
Réponse
Permalink
Post by Jean-Noël
J'envisage avant placage de murs de réaliser moi-même le réseau de
chauffage central, de façon à pouvoir dissimuler le plus possible la
tuyauterie.
(...)
Merci d'avance pour vos conseils,
as tu songé au chauffage électrique ?
Jean-Noël
2019-10-24 20:12:06 UTC
Réponse
Permalink
Post by Alf92
Post by Jean-Noël
J'envisage avant placage de murs de réaliser moi-même le réseau de
chauffage central, de façon à pouvoir dissimuler le plus possible la
tuyauterie.
(...)
Merci d'avance pour vos conseils,
as tu songé au chauffage électrique ?
Oui j'y ai déjà pensé, mais ça nécessiterait un abonnement puissant
(90kVA), et encore en utilisant un délesteur qui a mon avis finirait par
nuire au confort. Mais du coup j'envisage des radiateurs électriques
dans les pièces où il y aura d'autre sources de chaleur (cuisine et
salon avec poêle).
Loading...