Discussion:
Thermomètre digital épisode 2
Add Reply
Gloops
2019-12-28 21:51:11 UTC
Réponse
Permalink
Bonjour tout le monde,

Vous vous souvenez peut-être que j'ai partagé mon scepticisme il y a
quelques mois au sujet d'un thermomètre La Crosse WS-8245-IT, avec une
station intérieure, et un thermomètre extérieur relié sans fil. Je me
demandais si c'était la pile que j'avais achetée insuffisamment chargée,
ou si c'était des interférences qui étaient en cause.

Après quelques mois d'absence, il y avait prescription pour ce qui
concernait les piles.

J'en ai donc acheté des neuves, mais rechargeables cette fois.
Elles avaient d'ailleurs l'air d'être faites exprès pour cet appareil :
dans l'emballage il y avait deux piles AA, deux piles AAA, et un
chargeur valable pour les quatre. Ça tombe bien, la station intérieure
nécessite deux piles AA, et le thermomètre extérieur deux piles AAA.

Depuis quelques semaines que j'ai acheté ce lot ça marchait très bien,
et aujourd'hui je me suis aperçu que je n'avais plus la température
extérieure. D'ailleurs, à y regarder de plus près, la station intérieure
présentait un symbole de pile à plat au niveau de la température
extérieure. Soit il n'y était pas lors du premier épisode, soit il a
échappé à mon attention.

Je sors les piles du thermomètre extérieur pour voir ce qu'elles ont
dans les tripes. Je les sens froides mais je pars du principe que c'est
leur sort.

Une des deux piles présente une ddp de 1,2 volt, ce qui me paraît
correct pour une pile rechargeable.
L'autre est plus sujette à caution : -0,04 volt.
Donc, non seulement tension très faible, mais en plus inversion de polarité.
C'est quoi ce binse ?

Je remets cette affaire-là à la charge (le chargeur s'annonce capable de
faire ça en vingt minutes), et ça refonctionne.

Le temps que le thermomètre extérieur ait eu le temps de se mettre à la
bonne température j'aurai fini de taper le message, mais ça a vraiment
l'air de bien se passer.

C'est un peu léger de fournir un boîtier avec les indications de
polarité gravées en ivoire sur fond ivoire, mais avec la loupe je pense
quand même que je m'en suis sorti, et que sinon ça n'aurait pas fonctionné.

Ça se peut, ça, sur deux piles en série, qu'au bout de quelques semaines
une des deux se retrouve avec une polarité inversée ?

C'est au troisième étage, sans balcon, et avec une bordure de toit
inclinée, de vingt centimètres jusqu'à la gouttière, si c'est une
plaisanterie elle a été opérée par un sacré funambule.
--
Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
jdd
2019-12-29 06:45:09 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Après quelques mois d'absence, il y avait prescription pour ce qui
concernait les piles.
j'ai deux stations de ce genre (mais d'autres marques), l'une, ancienne,
dont l'élément extérieur tient presque l'année avec sa pile, l'autre,
récente, de chez LIDL dont la pile ne fait pas la semaine... donc
élément extérieur inutilisable. L'intérieur est branché sur le secteur

jdd
--
http://dodin.org
cartomi
2019-12-29 13:41:09 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Bonjour tout le monde,
Vous vous souvenez peut-être que j'ai partagé mon scepticisme il y a quelques
mois au sujet d'un thermomètre La Crosse WS-8245-IT, avec une station
intérieure, et un thermomètre extérieur relié sans fil. Je me demandais si
c'était la pile que j'avais achetée insuffisamment chargée, ou si c'était des
interférences qui étaient en cause.
j'ai une vielle Lacrosse dont l'unité extérieures tient largement plus
d'un an voire 2, mais ce sont des piles AA
j'ai aussi des trucs chinois avec des AAA qui font un an sans problèmes
Post by Gloops
Une des deux piles présente une ddp de 1,2 volt, ce qui me paraît correct
pour une pile rechargeable.
L'autre est plus sujette à caution : -0,04 volt.
Donc, non seulement tension très faible, mais en plus inversion de polarité.
C'est quoi ce binse ?
On sait faire maintenant facilement des alimentations capables
d'alimenter des montages fonctionnant en 5 v ou plus à partir de
tensions tres inférieures. On trouve plein de petits appareils ne
demandant qu'une pile de 1.5v (voire un accu de 1.2) et dont
l'electronique fonctionne en 3 ou 5v.
Il est probable que c'est le cas dans votre truc, une des 2 batteries
s'est dechargée plus rapidement que l'autre et l'appareil à continué a
fonctionner avec seulement 1.2v et rincant complètement l'elément
dechargé en premier.
Gloops
2019-12-29 14:26:24 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Bonjour tout le monde,
Vous vous souvenez peut-être que j'ai partagé mon scepticisme il y a
quelques mois au sujet d'un thermomètre La Crosse WS-8245-IT, avec une
station intérieure, et un thermomètre extérieur relié sans fil. Je me
demandais si c'était la pile que j'avais achetée insuffisamment chargée,
ou si c'était des interférences qui étaient en cause.
Après quelques mois d'absence, il y avait prescription pour ce qui
concernait les piles.
J'en ai donc acheté des neuves, mais rechargeables cette fois.
dans l'emballage il y avait deux piles AA, deux piles AAA, et un
chargeur valable pour les quatre. Ça tombe bien, la station intérieure
nécessite deux piles AA, et le thermomètre extérieur deux piles AAA.
Depuis quelques semaines que j'ai acheté ce lot ça marchait très bien,
et aujourd'hui je me suis aperçu que je n'avais plus la température
extérieure. D'ailleurs, à y regarder de plus près, la station intérieure
présentait un symbole de pile à plat au niveau de la température
extérieure. Soit il n'y était pas lors du premier épisode, soit il a
échappé à mon attention.
Je sors les piles du thermomètre extérieur pour voir ce qu'elles ont
dans les tripes. Je les sens froides mais je pars du principe que c'est
leur sort.
Une des deux piles présente une ddp de 1,2 volt, ce qui me paraît
correct pour une pile rechargeable.
L'autre est plus sujette à caution : -0,04 volt.
Donc, non seulement tension très faible, mais en plus inversion de polarité.
C'est quoi ce binse ?
Je remets cette affaire-là à la charge (le chargeur s'annonce capable de
faire ça en vingt minutes), et ça refonctionne.
Le temps que le thermomètre extérieur ait eu le temps de se mettre à la
bonne température j'aurai fini de taper le message, mais ça a vraiment
l'air de bien se passer.
C'est un peu léger de fournir un boîtier avec les indications de
polarité gravées en ivoire sur fond ivoire, mais avec la loupe je pense
quand même que je m'en suis sorti, et que sinon ça n'aurait pas fonctionné.
Ça se peut, ça, sur deux piles en série, qu'au bout de quelques semaines
une des deux se retrouve avec une polarité inversée ?
C'est au troisième étage, sans balcon, et avec une bordure de toit
inclinée, de vingt centimètres jusqu'à la gouttière, si c'est une
plaisanterie elle a été opérée par un sacré funambule.
Bon, si je comprends bien, on peut privilégier l'hypothèse que le
modèle, ou au moins l'exemplaire, pêche en matière d'autonomie,
peut-être du fait de la qualité d'un composant. Et que du coup j'ai bien
fait d'acheter des piles rechargeables (et c'est tant mieux pour EDF).

Il y a quand même un truc qui m'intrigue : il y avait deux piles en
série, que l'une soit à plat si le matériel fait passer trop de courant,
OK, mais l'autre était comme neuve.

Est-ce cohérent ?
--
Post by Gloops
(origine dans fr.rec.bricolage)
***

Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Markorki
2019-12-30 14:16:13 UTC
Réponse
Permalink
Bon, si je comprends bien, on peut privilégier l'hypothèse que le modèle, ou au
moins l'exemplaire, pêche en matière d'autonomie, peut-être du fait de la
qualité d'un composant. Et que du coup j'ai bien fait d'acheter des piles
rechargeables (et c'est tant mieux pour EDF).
Non

Un thermomètre, même extérieur (qui consomme plus que le module intérieur à
cause de son rôle d'émetteur radio), c'est des courants faibles mais permanents.
Et la capacité d'un accu est dépendante de ses courants de fuite : si il est de
qualité médiocre, il se dé charge plus par fuites internes que par ce qu'utilise
sa charge "officielle".

Autrement dit, un accu (NiMh probablement) de qualité pas top (et un chargeur
rapide te transforme en quelques charges un accu honnète en un accu fatigué qui
ne tient plus la charge) c'est certes plus économique que des alcalines, mais
c'est aussi une corvée de charge très fréquente.

... si tu veux raiment utiliser des NiMh

- achètes-en des bons qui ne fuient pas (les rouges de chez Lidl, à pas cher
(guère plus d'1€ la bête ) m'avaienr surpris il y a qq années : oubliés
plusieurs mois neufs dans un tiroir, ils étaient encore pleins vu du chargeur
intelligent de chez Lidl (15€!) et effectivement, avaient duré longtemps
(beaucoup d'éclairs) dans mon flash.

Pour des courants faibles (j'ai 2 thermomètres dedans/dehors), je préfère les
alcalines (> 1 an avec 2 AA côté émetteur en ce qui me concerne, malgré les
cycles de température).
Il y a quand même un truc qui m'intrigue : il y avait deux piles en série, que
l'une soit à plat si le matériel fait passer trop de courant, OK, mais l'autre
était comme neuve.
Est-ce cohérent ?
Si au départ les 2 piles étaient neuves et du même lot, ça signifie l'emploi de
2 tensions : 1pile et 2 piles ou1 circuit par pile : schéma de merde ;-(
--
"La prévoyance est une des supériorités de l'Européen sur l'indigène,
l'imprévoyance incarnée."
in "L'agriculture pratique des pays chauds" (Bulletin du Jardin Colonial, 1905,
Ministère des colonies)
jdd
2019-12-30 14:21:41 UTC
Réponse
Permalink
Post by Markorki
Si au départ les 2 piles étaient neuves et du même lot, ça signifie l'emploi de
2 tensions : 1pile et 2 piles ou1 circuit par pile : schéma de merde ;-(
piles industrielles chez amazon, longue durée sans utilisation

jdd
--
http://dodin.org
Alf92
2019-12-30 18:20:15 UTC
Réponse
Permalink
Post by Markorki
Bon, si je comprends bien, on peut privilégier l'hypothèse que le modèle, ou
au moins l'exemplaire, pêche en matière d'autonomie, peut-être du fait de
la qualité d'un composant. Et que du coup j'ai bien fait d'acheter des
piles rechargeables (et c'est tant mieux pour EDF).
Non
Un thermomètre, même extérieur (qui consomme plus que le module intérieur à
cause de son rôle d'émetteur radio), c'est des courants faibles mais
permanents. Et la capacité d'un accu est dépendante de ses courants de fuite
: si il est de qualité médiocre, il se dé charge plus par fuites internes
que par ce qu'utilise sa charge "officielle".
Autrement dit, un accu (NiMh probablement) de qualité pas top (et un chargeur
rapide te transforme en quelques charges un accu honnète en un accu fatigué
qui ne tient plus la charge) c'est certes plus économique que des alcalines,
mais c'est aussi une corvée de charge très fréquente.
... si tu veux raiment utiliser des NiMh
- achètes-en des bons qui ne fuient pas (les rouges de chez Lidl, à pas cher
(guère plus d'1€ la bête ) m'avaienr surpris il y a qq années : oubliés
plusieurs mois neufs dans un tiroir, ils étaient encore pleins vu du chargeur
intelligent de chez Lidl (15€!) et effectivement, avaient duré longtemps
(beaucoup d'éclairs) dans mon flash.
Pour des courants faibles (j'ai 2 thermomètres dedans/dehors), je préfère les
alcalines (> 1 an avec 2 AA côté émetteur en ce qui me concerne, malgré les
cycles de température).
Il y a quand même un truc qui m'intrigue : il y avait deux piles en série,
que l'une soit à plat si le matériel fait passer trop de courant, OK, mais
l'autre était comme neuve.
Est-ce cohérent ?
Si au départ les 2 piles étaient neuves et du même lot, ça signifie l'emploi
de 2 tensions : 1pile et 2 piles ou1 circuit par pile : schéma de merde ;-(
au fait, peut-on ré-étalonner un thermomètre électronique ?
ma mère en a reçu un en cadeau VPC, il est optimiste de 3°.
j'ai ouvert, j'ai pas trouvé le moindre petit trimer...
Gloops
2019-12-31 09:03:24 UTC
Réponse
Permalink
Post by Alf92
Post by Markorki
Bon, si je comprends bien, on peut privilégier l'hypothèse que le modèle, ou
au moins l'exemplaire, pêche en matière d'autonomie, peut-être du fait de
la qualité d'un composant. Et que du coup j'ai bien fait d'acheter des
piles rechargeables (et c'est tant mieux pour EDF).
Non
Un thermomètre, même extérieur (qui consomme plus que le module intérieur à
cause de son rôle d'émetteur radio), c'est des courants faibles mais
permanents. Et la capacité d'un accu est dépendante de ses courants de fuite
: si il est de qualité médiocre, il se dé charge plus par fuites internes
que par ce qu'utilise sa charge "officielle".
Autrement dit, un accu (NiMh probablement) de qualité pas top (et un chargeur
rapide te transforme en quelques charges un accu honnète en un accu fatigué
qui ne tient plus la charge) c'est certes plus économique que des alcalines,
mais c'est aussi une corvée de charge très fréquente.
... si tu veux raiment utiliser des NiMh
- achètes-en des bons qui ne fuient pas (les rouges de chez Lidl, à pas cher
(guère plus d'1€ la bête ) m'avaienr surpris il y a qq années : oubliés
plusieurs mois neufs dans un tiroir, ils étaient encore pleins vu du chargeur
intelligent de chez Lidl (15€!) et effectivement, avaient duré longtemps
(beaucoup d'éclairs) dans mon flash.
Pour des courants faibles (j'ai 2 thermomètres dedans/dehors), je préfère les
alcalines (> 1 an avec 2 AA côté émetteur en ce qui me concerne, malgré les
cycles de température).
Il y a quand même un truc qui m'intrigue : il y avait deux piles en série,
que l'une soit à plat si le matériel fait passer trop de courant, OK, mais
l'autre était comme neuve.
Est-ce cohérent ?
Si au départ les 2 piles étaient neuves et du même lot, ça signifie l'emploi
de 2 tensions : 1pile et 2 piles ou1 circuit par pile : schéma de merde ;-(
au fait, peut-on ré-étalonner un thermomètre électronique ?
ma mère en a reçu un en cadeau VPC, il est optimiste de 3°.
j'ai ouvert, j'ai pas trouvé le moindre petit trimer...
Ah oui intéressant : entre le thermomètre intérieur et le thermomètre
extérieur quand ils sont côte à côte, j'ai 7 dixièmes d'écart.


Ah au fait il y a une question de température maximale, je me demande
comment on fait pour avoir la température extérieure maximale, à part
rester dehors pour changer les piles, mais là de toute manière je ne
vais pas aller sur le toit.
--
Post by Alf92
(origine dans fr.rec.bricolage)
***

Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
cartomi
2019-12-31 13:12:09 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
Ah oui intéressant : entre le thermomètre intérieur et le thermomètre
extérieur quand ils sont côte à côte, j'ai 7 dixièmes d'écart.
de toutes facons ces petis trucs ne sont ni précis ni linéraires,
laisse les cête à côte, au fil de la journée l'écart entre les 2 ne
sera pas constant
Post by Gloops
Ah au fait il y a une question de température maximale, je me demande comment
on fait pour avoir la température extérieure maximale, à part rester dehors
pour changer les piles, mais là de toute manière je ne vais pas aller sur le
toit.
la t° max elle doit etre memorisée par le bidule, tu dois avoir un
bouton de reset pour la remettre à la température actuelle
Gloops
2020-01-01 19:16:10 UTC
Réponse
Permalink
de toutes facons ces petis trucs ne sont ni précis ni linéraires, laisse
les cête à côte, au fil de la journée l'écart entre les 2 ne sera pas
constant
C'est quand même resté constant un certain temps.
la t° max elle doit etre memorisée par le bidule, tu dois avoir un
bouton de reset pour la remettre à la température actuelle
Ça n'a pas l'air évident. Je me demande si ils n'auraient pas oublié ça.
--
(origine dans fr.rec.bricolage)
***

Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Every.body
2020-01-04 15:27:51 UTC
Réponse
Permalink
Post by Gloops
la t° max elle doit etre memorisée par le bidule, tu dois avoir un bouton
de reset pour la remettre à la température actuelle
Ça n'a pas l'air évident. Je me demande si ils n'auraient pas oublié ça.
C'est pourtant exactement ce qu'il faudrait dans ton cas, un bouton
"reset" !

A propos, tu as retrouvé la référence de ton pc, tu sais ce modèle
extraordinaire avec un HDD image du SSD ?
--
Ne pas confondre signature et non signature
A propos de signature
http://www.usenet-fr.net/fur/minis-faqs/signatures.html
Stephane Legras-Decussy
2020-01-05 01:08:27 UTC
Réponse
Permalink
Post by cartomi
de toutes facons ces petis trucs ne sont ni précis ni linéraires,
quand même, voir le sens de "précis"...

1°C sur typiquement une plage de mesure de 100°C, c'est très bon, c'est
du 1% !
Otomatic
2020-01-05 08:38:39 UTC
Réponse
Permalink
Post by Stephane Legras-Decussy
1°C sur typiquement une plage de mesure de 100°C, c'est très bon, c'est
du 1% !
Pour un thermomètre “médical”, c'est très mauvais.
Michel
2020-01-05 09:21:19 UTC
Réponse
Permalink
Post by Otomatic
Post by Stephane Legras-Decussy
1°C sur typiquement une plage de mesure de 100°C, c'est très bon, c'est
du 1% !
Pour un thermomètre “médical”, c'est très mauvais.
Ah bon, tu utilises une station météo pour ça? Ça doit être douloureux ;)
Gloops
2020-01-05 16:33:56 UTC
Réponse
Permalink
Post by Michel
Post by Otomatic
Post by Stephane Legras-Decussy
1°C sur typiquement une plage de mesure de 100°C, c'est très bon, c'est
du 1% !
Pour un thermomètre “médical”, c'est très mauvais.
Ah bon, tu utilises une station météo pour ça? Ça doit être douloureux ;)
Douloureux non, puisqu'il s'agit de mettre le thermomètre extérieur sous
l'aisselle.
Mais le souci est qu'en partant de 23, au bout de dix minutes on n'en
est pas encore à 35, donc j'ai peur que comme précision ça soit ... un
peu juste.
Surtout que le résultat soit à 7 dixièmes près.
--
Post by Michel
(origine dans fr.rec.bricolage)
***

Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Pat Chouli
2020-01-05 09:21:28 UTC
Réponse
Permalink
Post by Otomatic
Post by Stephane Legras-Decussy
1°C sur typiquement une plage de mesure de 100°C, c'est très bon, c'est
du 1% !
Pour un thermomètre “médical”, c'est très mauvais.
Ça change quoi une différence de 0,06 °C ? Tu es capable de l'estimer ?
Stephane Legras-Decussy
2020-01-05 15:18:51 UTC
Réponse
Permalink
Post by Pat Chouli
Post by Otomatic
Post by Stephane Legras-Decussy
1°C sur typiquement une plage de mesure de 100°C, c'est très bon,
c'est du 1% !
Pour un thermomètre “médical”, c'est très mauvais.
Ça change quoi une différence de 0,06 °C ? Tu es capable de l'estimer ?
exact... un thermo medical est probablement faux sur le 0.1°C, c'est la
tendance, baisse ou montée qui est interessante.
Alf92
2020-01-05 12:18:30 UTC
Réponse
Permalink
Post by Otomatic
Post by Stephane Legras-Decussy
1°C sur typiquement une plage de mesure de 100°C, c'est très bon, c'est
du 1% !
Pour un thermomètre “médical”, c'est très mauvais.
la plage d'un thermomètre médical c'est maxi 5°
1% de 5° = 0,05°
c'est important pour le diagnostic ?

la plage d'un thermomètre d'ambiance intérieur c'est une 30aine de
degrés. un erreur de 3° c'est 10% : énorme
Stephane Legras-Decussy
2020-01-05 15:17:20 UTC
Réponse
Permalink
Post by Otomatic
Post by Stephane Legras-Decussy
1°C sur typiquement une plage de mesure de 100°C, c'est très bon, c'est
du 1% !
Pour un thermomètre “médical”, c'est très mauvais.
oui mais la plage de mesure n'est pas 100°C

un thermomètre médical n'est guère mieux que 1% aussi,
on doit être à 0.2°C sur 20°C d'echelle.
capfree
2020-01-05 18:21:56 UTC
Réponse
Permalink
Post by Stephane Legras-Decussy
Post by Otomatic
Post by Stephane Legras-Decussy
1°C sur typiquement une plage de mesure de 100°C, c'est très bon, c'est
du 1% !
Pour un thermomètre “médical”, c'est très mauvais.
oui mais la plage de mesure n'est pas 100°C
un thermomètre médical n'est guère mieux que 1% aussi,
on doit être à 0.2°C sur 20°C d'echelle.
Moi la mesure de plage c'est au cm, et quant à l'échelle

Loading Image...


Loading Image...

je perds pied :-(
--
capfree -
bilou
2019-12-30 19:26:46 UTC
Réponse
Permalink
Post by Markorki
Un thermomètre, même extérieur (qui consomme plus que le module
intérieur à cause de son rôle d'émetteur radio), c'est des courants
faibles mais permanents. Et la capacité d'un accu est dépendante de ses
courants de fuite : si il est de qualité médiocre, il se dé charge plus
par fuites internes que par ce qu'utilise sa charge "officielle".
Autrement dit, un accu (NiMh probablement) de qualité pas top (et un
chargeur rapide te transforme en quelques charges un accu honnète en un
accu fatigué qui ne tient plus la charge) c'est certes plus économique
que des alcalines, mais c'est aussi une corvée de charge très fréquente.
... si tu veux raiment utiliser des NiMh
- achètes-en des bons qui ne fuient pas (les rouges de chez Lidl, à pas
oubliés plusieurs mois neufs dans un tiroir, ils étaient encore pleins
vu du chargeur intelligent de chez Lidl (15€!) et effectivement, avaient
duré longtemps (beaucoup d'éclairs) dans mon flash.
Pour des courants faibles (j'ai 2 thermomètres dedans/dehors), je
préfère les alcalines (> 1 an avec 2 AA côté émetteur en ce qui me
concerne,  malgré les cycles de température).
Je partage cette analyse.
Toutefois ce type d'appareil "sans interrupteur" peut très bien
asséner un "coup de grâce" aux piles des lors que leur tension est
insuffisante a un fonctionnement correct.
Toute interprétation n'est possible que si on mesure les piles
juste au moment ou il cesse de marcher.
Typiquement ça émet 1 seconde toutes les minutes.
Maintenant si la pile s’écroule pendant cette seconde l'horloge
s’arrête et la seconde dure jusqu’à ce qu'on retire les piles.
Un gros chimique en // sur les piles peut faire des miracles.
Gloops
2019-12-31 09:00:34 UTC
Réponse
Permalink
Post by Markorki
Si au départ les 2 piles étaient neuves et du même lot, ça signifie
l'emploi de 2 tensions : 1pile et 2 piles ou1 circuit par pile : schéma
de merde ;-(
J'ai bien pensé à ça.

Il est vrai qu'entre les piles il peut très bien y avoir un contact sur
un circuit de ... comment tu disais déjà ...
--
Post by Markorki
(origine dans fr.rec.bricolage)
***

Besoin d'un autre système, pas d'un autre gouvernement.
Loading...