Discussion:
Souder choix technologique aluminium ?
Add Reply
Ptilous
2021-01-08 12:54:23 UTC
Réponse
Permalink
Slt,

J’avais essayé de faire une soudeuse avec un transfo, j’ai trouvé le rendement tellement pourrie que j’ai fait un transfo d’isolement...

https://bil-ibs.be/sites/default/files/publicaties/metallerie_fr/200402_61a12_fiche_dinfo_aluminium_p5_soudage_par_resistance.pdf

La je cherche à savoir si c’est mieux le gaz, ou le point a point et donc là il parle d’un courant de 50 Ka, or j’ai vue l’armoire électrique sur une chaîne de montage de châssis de voiture, et donc l’acier c’est plus de température, et moins de puissance électrique quelqu’un a une explication en rapport avec la physique ?

Et donc quoi choisir pour souder l’alu, n’est il pas mieux d’opter pour de la visserie ou de la mécanique générale, y a t’il une explication de science ?

Merci


Ptilou
Aegidius
2021-01-08 18:32:45 UTC
Réponse
Permalink
Post by Ptilous
Slt,
J’avais essayé de faire une soudeuse avec un transfo, j’ai trouvé le rendement tellement pourrie que j’ai fait un transfo d’isolement...
https://bil-ibs.be/sites/default/files/publicaties/metallerie_fr/200402_61a12_fiche_dinfo_aluminium_p5_soudage_par_resistance.pdf
La je cherche à savoir si c’est mieux le gaz, ou le point a point et donc là il parle d’un courant de 50 Ka, or j’ai vue l’armoire électrique sur une chaîne de montage de châssis de voiture, et donc l’acier c’est plus de température, et moins de puissance électrique quelqu’un a une explication en rapport avec la physique ?
Et donc quoi choisir pour souder l’alu, n’est il pas mieux d’opter pour de la visserie ou de la mécanique générale, y a t’il une explication de science ?
La soudure de l'aluminium a toujours posé un problème qui provient du
fait que l'aluminium crée très vite une oxydation de surface l'Alumine
et cette couche fond après après l'aluminium proprement dit...

En soudure par points je ne sais pas trop comment ça fonctionne dans le
temps ça n'existait pas. Une chose est sûr en aéronautique ça n'est pas
utilisé ça fonctionne avec des rivets.

J'ai vu en GDB du de la brasure pour aluminium et du coup j'ai demandé a
la préposée, qui m'a confirmé en levant les yeux que certains y
arrivaient j'en ai acheté juste pour voir je n'y suis pas parvenu...

Bref pas simple et pas a la porté du premier venu...
Ptilous
2021-01-08 18:52:38 UTC
Réponse
Permalink
Bonsoir,
Post by Aegidius
Slt,
J’avais essayé de faire une soudeuse avec un transfo, j’ai trouvé le rendement tellement pourrie que j’ai fait un transfo d’isolement...
https://bil-ibs.be/sites/default/files/publicaties/metallerie_fr/200402_61a12_fiche_dinfo_aluminium_p5_soudage_par_resistance.pdf
La je cherche à savoir si c’est mieux le gaz, ou le point a point et donc là il parle d’un courant de 50 Ka, or j’ai vue l’armoire électrique sur une chaîne de montage de châssis de voiture, et donc l’acier c’est plus de température, et moins de puissance électrique quelqu’un a une explication en rapport avec la physique ?
Et donc quoi choisir pour souder l’alu, n’est il pas mieux d’opter pour de la visserie ou de la mécanique générale, y a t’il une explication de science ?
La soudure de l'aluminium a toujours posé un problème qui provient du
fait que l'aluminium crée très vite une oxydation de surface l'Alumine
et cette couche fond après après l'aluminium proprement dit...
En soudure par points je ne sais pas trop comment ça fonctionne dans le
temps ça n'existait pas. Une chose est sûr en aéronautique ça n'est pas
utilisé ça fonctionne avec des rivets.
J'ai vu en GDB du de la brasure pour aluminium et du coup j'ai demandé a
la préposée, qui m'a confirmé en levant les yeux que certains y
arrivaient j'en ai acheté juste pour voir je n'y suis pas parvenu...
Bref pas simple et pas a la porté du premier venu...
J’ai jamais fait et déjà l’acier sur de la tôle à l’arc, je perse, y en un y vient il y arrive, lui il apprit 3 ans moi 3 mois, il me semble qu’il y a une histoire avec le point à point ( faudrait contacter quelqu’un qui sait ...) en faite j’avais fais la soudure avec le transfo c’était un mauvais rendement comme jamais ....
Un fêtant une recherche sur internet je me suis souvenu de quelqu’un qui venu faire du débosselante avec la soudure pas point, il me semble que c’est du cuivre ou un alliage qui est souder sur la tôle d’acier, mais la tôle de voiture je crois que c’est 0,3 mm d’épaisseurs et celle de qualité ....
Donc la soudure par résistance en point à point c’est la chaleur et donc tent le cuivre que l’acier ont dés température bien supérieure à l’aluminium et c’est alliage !
Donc faut trouver quelqu’un de l’Art .....

Sinon cette après midi, j’ai entendu dire que des composites sont de meilleurs rapports poids/résistance et souplesse mécanique ? Il me semble qu’un constructeur automobile a fait un châssis comme pour le bois mélaniné, avec 5 ou 6 couches, j’ai eu l’info en 2013, c’est en n’en parlant que cela me revient ....

Faudra que je regarde technique de l’ingénieur, en premier lieu faut un CD de programme informatique avec du cade viable ! (J’aimerai connaître si il existe quelque chose d’équivalent consultable avec une carte de la bl en anglais de technique de l’ingénieur ? )

Ça nous évitera d’instruire ce qui prenne de etre de l’Art sans connaître le mode de recrutement......
jdd
2021-01-08 19:36:13 UTC
Réponse
Permalink
Post by Aegidius
La soudure de l'aluminium a toujours posé un problème qui provient du
fait que l'aluminium crée très vite une oxydation de surface l'Alumine
et cette couche fond après après l'aluminium proprement dit...
brossage et soudure sous atmosphère non oxydante :-)

jdd
--
http://dodin.org
Michel
2021-01-08 20:02:01 UTC
Réponse
Permalink
Post by jdd
Post by Aegidius
La soudure de l'aluminium a toujours posé un problème qui provient du
fait que l'aluminium crée très vite une oxydation de surface l'Alumine
et cette couche fond après après l'aluminium proprement dit...
brossage et soudure sous atmosphère non oxydante :-)
jdd
En TIG, il n'est pas toujours nécessaire de décaper si le poste permet
d'ajouter une composante HF au courant de soudage, HF qui décape le
métal sur une zone qui s'étend autour du point de fusion.
Ptilous
2021-01-08 20:46:16 UTC
Réponse
Permalink
Post by Michel
Post by jdd
Post by Aegidius
La soudure de l'aluminium a toujours posé un problème qui provient du
fait que l'aluminium crée très vite une oxydation de surface l'Alumine
et cette couche fond après après l'aluminium proprement dit...
brossage et soudure sous atmosphère non oxydante :-)
jdd
En TIG, il n'est pas toujours nécessaire de décaper si le poste permet
d'ajouter une composante HF au courant de soudage, HF qui décape le
métal sur une zone qui s'étend autour du point de fusion.
J’aimerai connaître l’iso de ton truc haute frequence, on sait jamais un acronyme peut en cache un autre comme haute connerie ...
Pour ton info :
https://photos.app.goo.gl/DpQMpKbH6vqkdKSa9
J’ai pas la radio , mais là je soude dés poteaux de téléphérique, et le lendemain avec le pont en regardant quelque chose de protehiforme passe je me suis posé la poutre sur le doigt, le chef a dit c’est la seul fois où je te vois courir dans l’atelier ...
Le syndicaliste de retours des trois points de l’hosto m’a dit tu peux demander une pension !

Je suis pas un dieux de la soudure, par contre sur le forum soudeur, y a plus de desoudeur du portefeuille qu’autre chose ...


Ptilou
Ptilous
2021-01-09 05:49:50 UTC
Réponse
Permalink
Post by Michel
Post by jdd
Post by Aegidius
La soudure de l'aluminium a toujours posé un problème qui provient du
fait que l'aluminium crée très vite une oxydation de surface l'Alumine
et cette couche fond après après l'aluminium proprement dit...
brossage et soudure sous atmosphère non oxydante :-)
jdd
En TIG, il n'est pas toujours nécessaire de décaper si le poste permet
d'ajouter une composante HF au courant de soudage, HF qui décape le
métal sur une zone qui s'étend autour du point de fusion.
Oui finalement chez Gyp y a bien un truc d’amorçage avec de la HF ...

Je sais pas si c’est pas du temps disponible ?
On est méfiant, on veut pas les gaspiller, toujours est il que je préfère regarder du côté de la soudure point à point, pour deux chose le matériel qui est plus dur à trouver d’occasion, est plus accessible, et ensuite au point à point y a pas de savoir faire, tu règle , tu soude, tandis qu’au dérivé inverter , faut faire quelque trait, c’est plus simple de mémoire que le mma, mais quand même y a un coup de mains à avoir ...
Sinon justement la photo que j’ai mis ils ont déposé un brevet pour un procéder par (je sais plus si c’est mig ou tig ?) rechargement par apport de métal en fusion , il s’avait mie, ben il recevait par un train une pièce de 20 tonnes, et quand elle repartait ce fesait 60 tonnes, et donc dans le brevet, il arrive sans ordinateur qu’avec de l’électromécanique à automatiser le procédé de soudure ....

Donc en point à point sur une structure de poutres d’aluminium, comment calculer la « puissance «  de soudage ?
C’est plutôt comment calculer le minimum que la structure mécanique doit supporter (vibration [contrainte mécanique à long terme, ou usure mécanique]contraintes, ?), pour ne pas céder ?

L’abat de Belgique, il manque la tension, parce que pour la soudure à l’arc, on a plusieurs dizaine d’ampère autrefois avec moins de 60 volt, alors que maintenant c’est un courant continue plus faible mais avec plusieurs centaines d’ampère , à mon avis les formule de dissipation thermique on du sens dans le dimensionnement des machines, parce que si avant c’était 60volt et des dizaines d’amps , c’est parce que les semi-conducteurs n’existaient pas de la même manière....


Ptilou
jdd
2021-01-09 08:11:21 UTC
Réponse
Permalink
Post by Michel
En TIG, il n'est pas toujours nécessaire de décaper si le poste permet
d'ajouter une composante HF au courant de soudage, HF qui décape le
métal sur une zone qui s'étend autour du point de fusion.
chouette...

jdd
--
http://dodin.org
Ptilous
2021-01-09 10:06:10 UTC
Réponse
Permalink
Post by jdd
Post by Michel
En TIG, il n'est pas toujours nécessaire de décaper si le poste permet
d'ajouter une composante HF au courant de soudage, HF qui décape le
métal sur une zone qui s'étend autour du point de fusion.
chouette...
C’est juste le boot, après cela redevient normal !
Post by jdd
jdd
Je disais jdd, les contribS ....
Encore un fan qui n’a pas versé sa cotisation .....
Décidément je me tape tous les mauvais clientélisme binaire, pourquoi n’ai je pas l’es client du magnétiseur Elon ?


Ptilou
Stephane Legras-Decussy
2021-01-09 14:01:02 UTC
Réponse
Permalink
Post by jdd
Post by Aegidius
La soudure de l'aluminium a toujours posé un problème qui provient du
fait que l'aluminium crée très vite une oxydation de surface l'Alumine
et cette couche fond après après l'aluminium proprement dit...
brossage et soudure sous atmosphère non oxydante :-)
je connais que le TIG qui soude l'ALU correctement...
Ptilous
2021-01-09 14:22:04 UTC
Réponse
Permalink
Post by Stephane Legras-Decussy
Post by jdd
Post by Aegidius
La soudure de l'aluminium a toujours posé un problème qui provient du
fait que l'aluminium crée très vite une oxydation de surface l'Alumine
et cette couche fond après après l'aluminium proprement dit...
brossage et soudure sous atmosphère non oxydante :-)
je connais que le TIG qui soude l'ALU correctement...
TIG, MIG .... tu soude ou tu as vu souder quoi ?

Parce que je te rappel t’as changer de pseudo mais pas de, style et donc l’es ballon ....
Explosion de l’intellect ?
Ou c’est plus grave ?


Ptilou

Michel
2021-01-08 19:56:32 UTC
Réponse
Permalink
Post by Aegidius
Post by Ptilous
Slt,
J’avais essayé de faire une soudeuse avec un transfo, j’ai trouvé le rendement tellement pourrie que j’ai fait un transfo d’isolement...
https://bil-ibs.be/sites/default/files/publicaties/metallerie_fr/200402_61a12_fiche_dinfo_aluminium_p5_soudage_par_resistance.pdf
La je cherche à savoir si c’est mieux le gaz, ou le point a point et donc là il parle d’un courant de 50 Ka, or j’ai vue l’armoire électrique sur une chaîne de montage de châssis de voiture, et donc l’acier c’est plus de température, et moins de puissance électrique quelqu’un a une explication en rapport avec la physique ?
Et donc quoi choisir pour souder l’alu, n’est il pas mieux d’opter pour de la visserie ou de la mécanique générale, y a t’il une explication de science ?
La soudure de l'aluminium a toujours posé un problème qui provient du
fait que l'aluminium crée très vite une oxydation de surface l'Alumine
et cette couche fond après après l'aluminium proprement dit...
En soudure par points je ne sais pas trop comment ça fonctionne dans le
temps ça n'existait pas. Une chose est sûr en aéronautique ça n'est pas
utilisé ça fonctionne avec des rivets.
Je faisais des soudures par point sur aluminium ( en aéro ) dès les
années 1970, alors tu dois être très très vieux.
Post by Aegidius
J'ai vu en GDB du de la brasure pour aluminium et du coup j'ai demandé a
la préposée, qui m'a confirmé en levant les yeux que certains y
arrivaient j'en ai acheté juste pour voir je n'y suis pas parvenu...
Ça fonctionne très bien avec une brasure de qualité, un flux décapant de
qualité, un chalumeau de qualité et le coup de patte qui va bien... Il
faut un peu d’entraînement, certes, car entre la température de fusion
de la "brasure" et du matériau à "braser", il y a peu de delta.
Post by Aegidius
Bref pas simple et pas a la porté du premier venu...
Aegidius
2021-01-09 06:52:21 UTC
Réponse
Permalink
Post by Aegidius
Slt,
J’avais essayé de faire une soudeuse avec un  transfo, j’ai trouvé le
rendement tellement pourrie que j’ai fait un transfo d’isolement...
https://bil-ibs.be/sites/default/files/publicaties/metallerie_fr/200402_61a12_fiche_dinfo_aluminium_p5_soudage_par_resistance.pdf
La je cherche à savoir si c’est mieux le gaz, ou le point a point et
donc là il parle d’un courant de 50 Ka, or j’ai vue l’armoire
électrique sur une chaîne de montage de châssis de voiture, et donc
l’acier c’est plus de température, et moins de puissance électrique
quelqu’un a une explication en rapport avec la physique ?
Et donc quoi choisir pour souder l’alu, n’est il pas mieux d’opter
pour de la visserie ou de la mécanique générale, y a t’il une
explication de science ?
La soudure de l'aluminium a toujours posé un problème qui provient du
fait que l'aluminium crée très vite une oxydation de surface l'Alumine
et cette couche fond après après l'aluminium proprement dit...
Evidemment ceci ne concerne pas la solution TIG qui fonctionne assez
parfaitement...
Ptilous
2021-01-09 10:20:07 UTC
Réponse
Permalink
Post by Aegidius
Post by Aegidius
Slt,
J’avais essayé de faire une soudeuse avec un transfo, j’ai trouvé le
rendement tellement pourrie que j’ai fait un transfo d’isolement...
https://bil-ibs.be/sites/default/files/publicaties/metallerie_fr/200402_61a12_fiche_dinfo_aluminium_p5_soudage_par_resistance.pdf
La je cherche à savoir si c’est mieux le gaz, ou le point a point et
donc là il parle d’un courant de 50 Ka, or j’ai vue l’armoire
électrique sur une chaîne de montage de châssis de voiture, et donc
l’acier c’est plus de température, et moins de puissance électrique
quelqu’un a une explication en rapport avec la physique ?
Et donc quoi choisir pour souder l’alu, n’est il pas mieux d’opter
pour de la visserie ou de la mécanique générale, y a t’il une
explication de science ?
La soudure de l'aluminium a toujours posé un problème qui provient du
fait que l'aluminium crée très vite une oxydation de surface l'Alumine
et cette couche fond après après l'aluminium proprement dit...
Evidemment ceci ne concerne pas la solution TIG qui fonctionne assez
parfaitement...
Mais y a pas quelque chose ou l’aluminium est différent de l’acier pour, ? Je ne rappel plus quoi, mais j’ai le souvenir de quelque chose, et donc j’ai plus les cours y’a quelqu’un qui les a jeté ....

Le décapage c’est pour le cinéma ....
( c’est l’accessoire de c’est un métier Monsieur, ou j’ai un métier moi Monsieur ...)

Pareil à la biblio, les températures de fusion c’est moins de 700 °c ? Alliage d’aluminium
Donc la résistance cela devrait débiter ....

L’acier c’est plus de 1100 °c !
Comme je suis echaudé avec le transfo de micro onde, faut que je trouve une doc sérieuse, pareil quand tu reçois n’importe quoi d’électronique faut un schéma logique, et donc je sais plus ou je l’es posté, c’est un pont de H comme pour les moteurs universels, mais c’est IGBT ( c’est le nouveau semi conducteur à la mode avant c’était mofset) et donc y a un livre chez Dunod, ou t’as seulement le principe, y a pas filtre, Condo de découplage et dimensionnement du refroidissement, ....

Électronique de puissance de Luc Lasne.

Et donc j’ai pas envie de m’abîmer le cerveau sur soudeur, il s’entraîne à l’aboiement, donc ou sur internet y a l’es schéma pour les techenicienS ?

Merci
La lumière met revenu, y a quelque chose de différent pour l’aluminium, et donc Yaell je veux voir ...



Ptilou
Every.body
2021-01-09 10:36:36 UTC
Réponse
Permalink
Post by Ptilous
La lumière met revenu
Hein ?
--
J'encule (à sec) ceux qui se prennent pour des gardiens du temple.
Aegidius
2021-01-09 10:51:59 UTC
Réponse
Permalink
Post by Ptilous
Post by Aegidius
Post by Aegidius
Slt,
J’avais essayé de faire une soudeuse avec un transfo, j’ai trouvé le
rendement tellement pourrie que j’ai fait un transfo d’isolement...
https://bil-ibs.be/sites/default/files/publicaties/metallerie_fr/200402_61a12_fiche_dinfo_aluminium_p5_soudage_par_resistance.pdf
La je cherche à savoir si c’est mieux le gaz, ou le point a point et
donc là il parle d’un courant de 50 Ka, or j’ai vue l’armoire
électrique sur une chaîne de montage de châssis de voiture, et donc
l’acier c’est plus de température, et moins de puissance électrique
quelqu’un a une explication en rapport avec la physique ?
Et donc quoi choisir pour souder l’alu, n’est il pas mieux d’opter
pour de la visserie ou de la mécanique générale, y a t’il une
explication de science ?
La soudure de l'aluminium a toujours posé un problème qui provient du
fait que l'aluminium crée très vite une oxydation de surface l'Alumine
et cette couche fond après après l'aluminium proprement dit...
Evidemment ceci ne concerne pas la solution TIG qui fonctionne assez
parfaitement...
Mais y a pas quelque chose ou l’aluminium est différent de l’acier pour, ? Je ne rappel plus quoi, mais j’ai le souvenir de quelque chose, et donc j’ai plus les cours y’a quelqu’un qui les a jeté ....
Le décapage c’est pour le cinéma ....
( c’est l’accessoire de c’est un métier Monsieur, ou j’ai un métier moi Monsieur ...)
ben non relis mon post précédent...
Post by Ptilous
Pareil à la biblio, les températures de fusion c’est moins de 700 °c ? Alliage d’aluminium
Donc la résistance cela devrait débiter ....
L’acier c’est plus de 1100 °c !
Comme je suis echaudé avec le transfo de micro onde, faut que je trouve une doc sérieuse, pareil quand tu reçois n’importe quoi d’électronique faut un schéma logique, et donc je sais plus ou je l’es posté, c’est un pont de H comme pour les moteurs universels, mais c’est IGBT ( c’est le nouveau semi conducteur à la mode avant c’était mofset) et donc y a un livre chez Dunod, ou t’as seulement le principe, y a pas filtre, Condo de découplage et dimensionnement du refroidissement, ....
Électronique de puissance de Luc Lasne.
Et donc j’ai pas envie de m’abîmer le cerveau sur soudeur, il s’entraîne à l’aboiement, donc ou sur internet y a l’es schéma pour les techenicienS ?
je doute que ceci soit a la portée du premier venu...
Ptilous
2021-01-09 12:05:30 UTC
Réponse
Permalink
Slt,
Post by Aegidius
Post by Ptilous
Post by Aegidius
Post by Aegidius
Slt,
J’avais essayé de faire une soudeuse avec un transfo, j’ai trouvé le
rendement tellement pourrie que j’ai fait un transfo d’isolement...
https://bil-ibs.be/sites/default/files/publicaties/metallerie_fr/200402_61a12_fiche_dinfo_aluminium_p5_soudage_par_resistance.pdf
La je cherche à savoir si c’est mieux le gaz, ou le point a point et
donc là il parle d’un courant de 50 Ka, or j’ai vue l’armoire
électrique sur une chaîne de montage de châssis de voiture, et donc
l’acier c’est plus de température, et moins de puissance électrique
quelqu’un a une explication en rapport avec la physique ?
Et donc quoi choisir pour souder l’alu, n’est il pas mieux d’opter
pour de la visserie ou de la mécanique générale, y a t’il une
explication de science ?
La soudure de l'aluminium a toujours posé un problème qui provient du
fait que l'aluminium crée très vite une oxydation de surface l'Alumine
et cette couche fond après après l'aluminium proprement dit...
Evidemment ceci ne concerne pas la solution TIG qui fonctionne assez
parfaitement...
Mais y a pas quelque chose ou l’aluminium est différent de l’acier pour, ? Je ne rappel plus quoi, mais j’ai le souvenir de quelque chose, et donc j’ai plus les cours y’a quelqu’un qui les a jeté ....
Le décapage c’est pour le cinéma ....
( c’est l’accessoire de c’est un métier Monsieur, ou j’ai un métier moi Monsieur ...)
ben non relis mon post précédent...
De sabler les pièces sortant d’impression 3D après impression avant de les peindre, c’est pareil c’est du cinéma, et donc c’est pas le décapage la soudure de l’alu, y a quelque chose au niveau du tableau dés éléments, au lieux de décapage du à d’autre solution, par exemple pour les central nucléaire on chauffe la pièce pendant plusieurs heures ...
Post by Aegidius
Post by Ptilous
Pareil à la biblio, les températures de fusion c’est moins de 700 °c ? Alliage d’aluminium
Donc la résistance cela devrait débiter ....
L’acier c’est plus de 1100 °c !
Comme je suis echaudé avec le transfo de micro onde, faut que je trouve une doc sérieuse, pareil quand tu reçois n’importe quoi d’électronique faut un schéma logique, et donc je sais plus ou je l’es posté, c’est un pont de H comme pour les moteurs universels, mais c’est IGBT ( c’est le nouveau semi conducteur à la mode avant c’était mofset) et donc y a un livre chez Dunod, ou t’as seulement le principe, y a pas filtre, Condo de découplage et dimensionnement du refroidissement, ....
Électronique de puissance de Luc Lasne.
Et donc j’ai pas envie de m’abîmer le cerveau sur soudeur, il s’entraîne à l’aboiement, donc ou sur internet y a l’es schéma pour les techenicienS ?
je doute que ceci soit a la portée du premier venu...
Si tu rencontre un électronicien, juste un technicien, c’est rapide, un pont de h ...
En hifi cinéma, on gère pour dés effets spéciaux sur 128 sortieS ....
La c’est deux ....
{haute fréquences, est ce que l’on mesurer la frequence dû mesureurs ?}

Je suis le premiers venu, les transistors pi Nice c’est moins de 3 euros en to220 ....
Donc 12 euros tu peux te tromper !

Faut revenir au fondamentaux : je veux voir [.....] en action, tu n’as rien d’e technique que les ultrasons émettent......
Alors ou ?

Merci

Le jour de troll chez les rosbiff c’est le vendredi, ne me dit pas que les français sont encore en retard ....


Ptilou
Every.body
2021-01-09 12:38:57 UTC
Réponse
Permalink
Post by Ptilous
est ce que l’on mesurer la frequence dû mesureurs
Hein ?

--
Nettoyeur, fais ton boulot !
--
J'encule (à sec) ceux qui se prennent pour des gardiens du temple.
Continuer la lecture sur narkive:
Loading...