(trop ancien pour répondre)
Protéger un bois déjà fiché au sol... et abîmé...
paul
2011-08-15 15:28:13 UTC
Bonjour,

j'ai un portail en bois qui a dû être fait il y a une trentaine d'années.

Je l'avais remis relativement en condition il y a 2 ans en remplaçant
les parties pourries par de nouvelles (en bois de charpente traité et
repeint).
<http://cjoint.com/data/0HpqKS8DLpi.htm>

Mais je ne m'étais pas attaqué aux parties fichées au sol.
Et la je vois qu'elles sont humides et menacent
<http://cjoint.com/data/0HpqQJfmOZO.htm>

Heureusement celle-ci est adossée et fixée à un tube métallique lui même
scellé au sol. Alors comme recommandé par Pita sur un autre post, je
le couper au niveau de la partie saine et de "farder" une pièce neuve,
assemblage à mi-bois , avec tourillons .... les colles actuelles
spéciales "extérieur et ambiance humide" garantissent une très bonne tenue".
Là j'imagine mettre un bout de bastin scié aux dimensions (même plus
large pour soulager du poids (disons sur les 2 bastins existants),
traité insectes et champignons et peint et repeint...

(ou couler un peu de ciment dans un coffrage)



Mais complètement à droite j'ai presque le même problème mais il n'y a
pas de pieu métallique pour assurer la rigidité de l'ensemble : le
bastin est directement dans le sol et seul à y être...

J'ai toujours pensé qu'il devait exister des produits à base de résine
très liquide et à durcissement lent que l'on pouvait infiltrer à la
seringue jusqu'à saturation dans un bois abîmé. Et qu'en durcissant cela
offrait hyper résistance et imputrescibilité...

Dans le traitement des monuments historiques il n'y aurait pas ce genre
de produit ?

Ah la la...
;-)


Paul
paul
2011-08-15 15:53:48 UTC
In article
Post by paul
Bonjour,
j'ai un portail en bois qui a dû être fait il y a une trentaine d'années.
Je l'avais remis relativement en condition il y a 2 ans en remplaçant
les parties pourries par de nouvelles (en bois de charpente traité et
repeint).
<http://cjoint.com/data/0HpqKS8DLpi.htm>
(...)
Post by paul
Mais complètement à droite j'ai presque le même problème mais il n'y a
pas de pieu métallique pour assurer la rigidité de l'ensemble : le
bastin est directement dans le sol et seul à y être...
Après nouveau sondage manuel, le bois est simplement touché derrière. Il
n'est pas (encore) trop attaqué.
Il faudrait stopper le mal.

Il y a une petite cavité dans la terre à l'aplomb du bois abimé.
Le reboucher au ciment après avoir enduit de durcisseur bois vermoulu
libéron ?
(faute de mieux)
<http://minilien.fr/a0l57z>
Pita
2011-08-15 15:55:36 UTC
Post by paul
Bonjour,
j'ai un portail en bois qui a dû être fait il y a une trentaine d'années.
Je l'avais remis relativement en condition il y a 2 ans en remplaçant
les parties pourries par de nouvelles (en bois de charpente traité et
repeint).
<http://cjoint.com/data/0HpqKS8DLpi.htm>
Mais je ne m'étais pas attaqué aux parties fichées au sol.
Et la je vois qu'elles sont humides et menacent
<http://cjoint.com/data/0HpqQJfmOZO.htm>
Heureusement celle-ci est adossée et fixée à un tube métallique lui même
scellé au sol. Alors comme recommandé par Pita sur un autre post, je
le couper au niveau de la partie saine et de "farder" une pièce neuve,
assemblage à mi-bois , avec tourillons .... les colles actuelles
spéciales "extérieur et ambiance humide" garantissent une très bonne
tenue".
Là j'imagine mettre un bout de bastin scié aux dimensions (même plus
large pour soulager du poids (disons sur les 2 bastins existants),
traité insectes et champignons et peint et repeint...
(ou couler un peu de ciment dans un coffrage)
Mais complètement à droite j'ai presque le même problème mais il n'y a
pas de pieu métallique pour assurer la rigidité de l'ensemble : le
bastin est directement dans le sol et seul à y être...
J'ai toujours pensé qu'il devait exister des produits à base de résine
très liquide et à durcissement lent que l'on pouvait infiltrer à la
seringue jusqu'à saturation dans un bois abîmé. Et qu'en durcissant cela
offrait hyper résistance et imputrescibilité...
Dans le traitement des monuments historiques il n'y aurait pas ce genre
de produit ?
=============
Un pied de poteau ne doit jamais etre "encastré" dans du béton, il suffit
(après l'avoir étayé) de le couper à 3-4 cm au-dessus de la surface du
béton , de le prolonger par quatre cornières métalliques , vissées (ou
deux , plus larges dans deux angles opposés) celles-ci scellées dans le
béton.
paul
2011-08-15 17:55:29 UTC
Post by Pita
Un pied de poteau ne doit jamais etre "encastré" dans du béton, il suffit
(après l'avoir étayé) de le couper à 3-4 cm au-dessus de la surface du
béton , de le prolonger par quatre cornières métalliques , vissées (ou
deux , plus larges dans deux angles opposés) celles-ci scellées dans le
béton.
Oui et c'est comme ça que mes poteaux de clôture ont été posés.

Mais là ça a été fait par un autre propriétaire il y a 30 ans.
Je dois faire avec et essayer de retarder l'échéance funeste...
;-)

Le bois est un peu abîmé mais pas trop. Je dois (j'espère) pouvoir le
sauver.
Post by Pita
Après nouveau sondage manuel, le bois est simplement touché derrière. Il
n'est pas (encore) trop attaqué.
Il faudrait stopper le mal.
Il y a une petite cavité dans la terre à l'aplomb du bois abimé.
Le reboucher au ciment après avoir enduit de durcisseur bois vermoulu
libéron ? (faute de mieux)
Tu déconseilles le ciment alors ?

J'ai aussi dans ma cave de la colle bitumeuse (on s'en sert pour les
toitures avec bardeaux bitumés).
<http://cjoint.com/data/0HptUcNZs9F.htm>
Mais ce produit, qui ne sèche jamais vraiment, est assez délicat à
appliquer. Là il faudrait que j'en mette dans ma main (avec gant !) et
que je tatonne pour beurrer à l'aveugle l'arrière du bois ?...

Hum...
Un conseil ?
Pita
2011-08-15 18:58:45 UTC
Post by paul
Post by Pita
Un pied de poteau ne doit jamais etre "encastré" dans du béton, il suffit
(après l'avoir étayé) de le couper à 3-4 cm au-dessus de la surface du
béton , de le prolonger par quatre cornières métalliques , vissées (ou
deux , plus larges dans deux angles opposés) celles-ci scellées dans le
béton.
Oui et c'est comme ça que mes poteaux de clôture ont été posés.
Mais là ça a été fait par un autre propriétaire il y a 30 ans.
Je dois faire avec et essayer de retarder l'échéance funeste...
;-)
Le bois est un peu abîmé mais pas trop. Je dois (j'espère) pouvoir le
sauver.
Post by Pita
Après nouveau sondage manuel, le bois est simplement touché derrière. Il
n'est pas (encore) trop attaqué.
Il faudrait stopper le mal.
Il y a une petite cavité dans la terre à l'aplomb du bois abimé.
Le reboucher au ciment après avoir enduit de durcisseur bois vermoulu
libéron ? (faute de mieux)
Tu déconseilles le ciment alors ?
J'ai aussi dans ma cave de la colle bitumeuse (on s'en sert pour les
toitures avec bardeaux bitumés).
<http://cjoint.com/data/0HptUcNZs9F.htm>
Mais ce produit, qui ne sèche jamais vraiment, est assez délicat à
appliquer. Là il faudrait que j'en mette dans ma main (avec gant !) et
que je tatonne pour beurrer à l'aveugle l'arrière du bois ?...
===========
Oui, le ciment "autour" d'une pièce de bois aggrave le problème. Même si
tu badigeonnes de colle bitumeuse , le produit n'imperméabilisera que la
surface et, si l'eau pénètre sous cette protection ... c'est pire encore .
Cette solution d'isoler le bois par une pièce de fer (galvanisé ou peint)
comme ta clôture) est la meilleure et garanti qu'a la fin de l'hiver
prochain, le poteau sera encore debout ...
paul
2011-08-15 19:54:46 UTC
Post by Pita
Oui, le ciment "autour" d'une pièce de bois aggrave le problème. Même si
tu badigeonnes de colle bitumeuse , le produit n'imperméabilisera que la
surface et, si l'eau pénètre sous cette protection ... c'est pire encore .
Oui effectivement c'est à craindre...
Post by Pita
Cette solution d'isoler le bois par une pièce de fer (galvanisé ou peint)
comme ta clôture) est la meilleure et garanti qu'a la fin de l'hiver
prochain, le poteau sera encore debout ...
Oui aussi tu as raison mais là je ne pars pas de zéro :
le bois est déjà fiché dans le sol et je me vois difficilement déposer
cette clôture de 10 mètres de long.

Il faut que je pétrifie ce bois !

- une baguette magique ?
- un produit miracle ?
Jean
2011-08-24 13:01:49 UTC
Post by paul
Post by Pita
Oui, le ciment "autour" d'une pièce de bois aggrave le problème. Même si
tu badigeonnes de colle bitumeuse , le produit n'imperméabilisera que la
surface et, si l'eau pénètre sous cette protection ... c'est pire encore .
Oui effectivement c'est à craindre...
Post by Pita
Cette solution d'isoler le bois par une pièce de fer (galvanisé ou peint)
comme ta clôture) est la meilleure et garanti qu'a la fin de l'hiver
prochain, le poteau sera encore debout ...
le bois est déjà fiché dans le sol et je me vois difficilement déposer
cette clôture de 10 mètres de long.
Il faut que je pétrifie ce bois !
- une baguette magique ?
- un produit miracle ?
pas écologique: l'huile de vidange.
Jean
paul
2011-08-25 14:14:31 UTC
Post by Jean
Post by paul
Il faut que je pétrifie ce bois !
- une baguette magique ?
- un produit miracle ?
pas écologique: l'huile de vidange.
C'est préventif, non ?
J'ai cru comprendre qu'on l'utilise (comme le bitume norvégien) pour
protéger le bois avant de le ficher au sol.

Ou c'est curatif aussi : tellement peut écologique que ça extermine
toute forme de vie... dont les champignons ?